VIVRE LENTEMENT À LUANG PRABANG


À Luang Prabang, je ne me hâte pas de visiter, je me promène dans des ruelles et entre dans des restaurants, dans le marché, dans le marché artisanal pour profiter de la tranquillité.

VIVRE LENTEMENT À LUANG PRABANG

 

Des jours inoubliables à Luang Prabang


Avant mon arrivée, à Luang Prabang il pleuvait et le ciel était mauvais mais quand j’y suis arrivé, il faisait du soleil comme étant un remerciement de mon voyage. Il faisait du soleil mais pas chaud. Le matin, il y avait du brouillard alors les forêts étaient fantastiques. Mon séjour à Luang Prabang était excellent.

 

Des jolis restaurants au bord de la rivière Mékong


J’ai trouvé que j’étais ambitieux quand j’aimais en même temps 2 belles filles du Laos : Vang Vieng et Luang Prabang. Depuis la première rencontre avec « ces deux filles » il y a quelques ans, cette fois, je suis revenu à Vang Vieng et j’ai visité aussi Luang Prabang.
Je n’ai pas hâté de visiter des sites, je suis entré dans des restaurants et me suis promené dans des ruelles, dans des marchés le matin, dans des marchés artisanaux la nuit pour profiter de la tranquillité de Luang Prabang qui est difficile à trouver dans des autres sites.
Le marché du matin dans 2 ruelles croisées sous forme de la lettre T était pour moi le marché le plus joli. Situé au long des deux côtés des deux ruelles, le marché était ouvert de 6h à 9h. Il est calme sans cri, les vendeurs et les acheteurs ont parlé pour que 2 côtés puissent écouter. Par conséquent, je suis séjourné dans un hôtel près du marché mais je ne sentais pas le bruit du marché. Toutes les marchandises (fabriquées chez les habitants ou pêchées) étaient présentées comme le  marché vietnamien mais plus mieux. Des légumes, des piments rouges et verts, de petits poissons de la rivière, des poissons ou des pousses de bambou sauvages, des mûres sauvages, des tomates venues d’être cueillies ou des nids d’abeille avec le miel et des chrysalides…ou des courges-torchons, des inflorescences de bananier, des morelles vertes étaient arrangés de manière attirante. Chaque matin, je suis allé au marché et me suis promené dans 2 ruelles pour la contemplation. En regardant le marché, je me suis rappelé des jours dans la maison de grand-mère avec un jardin de légumes vert. Elle m’a permis de vendre des légumes parce que nous n’avons pas tout mangé.

 
 

Vous pouvez facilement voir l'image des bonzes demandant l'aumône chaque matin  à Luang Prabang


Les Laotiens sont amicaux, doux et sincères. Je ne leur ai pas plaint ou reproché. Ils étaient si lents, libres et doux que j’étais jaloux car ils avaient une vie douce et chaleureuse sans rivalité ni tromperie. Je suis impressionné par l’accueil avec le sourire de la patronne dans le village de papier Xangkhong ou la sincérité, la naïveté de chauffeur du tuk tuk… Ils étaient des facteurs qui apportent la beauté pour Luang Prabang.
J’ai suivi le long de la route près de la rivière pour profiter du café et le parfum du porc grillé et du poisson grillé et de la sauce délicieuse et de la bière laotienne. Au Laos, il était difficile de trouver un type de bière d’autre pays, seulement la bière du Laos. La bière ici était si délicieuse que j’en ai bu chaque jour bien que je n’aime pas l’alcool. J’aimais ce pays par la manière du commerce des vendeurs. Vous achetez ou n’achetez pas ou prenez des photos ou tournez, les vendeurs ne disent rien, seulement rient. Ils sont gentils.

 

Les touristes aiment faire la promenade à vélo pour se sentir la tranquillité de la ville


Ce site est très calme et doux, si vous êtes bruyant ou parlez plus fort, vous serez un fou dans un lieu tranquille. Le marché est le lieu le plus bruyant mais il est aussi tranquille comme les classes. Je pouvais être chanceux quand je n’ai rencontré personne de bruyant. Heureusement, dans mon séjour, le climat était frais et ensoleillé avec l’aube magnifique sous les toits et le crépuscule merveilleux de la montagne Phousi.
Luang Prabang m’a attiré par des autres choses mais surtout par le rythme lent de la vie, la sincérité des habitants et la beauté de la montagne.
Dans la vie bruyante et animé, il y a encore des personnes douces vivant lentement dont Luang Prabang où je veux retourner souvent.

 

La cuisine laotienne est vraiment diverse et excellente


Quelques informations utiles de la ville de Luang Prabang :


- Départ : Chaque jour, il y a des vols de Vietnam Airline partant de Hanoi et de Ho Chi Minh ville et ceux de Laos Aviation. Il y a aussi des vols d’AirAsia partant de Bangkok et ceux de Bangkok Airways partant de Kuala Lumpur. Vous pouvez aller en voiture mais la route est difficile et il faut plus de temps.
- Hébergement : il y a des auberges, des hôtels et des centres de villégiature. Luang Prabang est assez petit alors vous pouvez séjourner n’importe où parce que vous pouvez visiter partout à pieds et à vélo.
- Cuisine : le marché de matin, le marché de nuit ont beaucoup de stands, surtout au long de la rivière Mékong. Les grillés et le riz gluant cuit à la vapeur du Laos sont délicieux, il y a quelques plats laotiens identiques à ceux du Thaïlande.
- Détente : aller à la cascade Kuang Si (en tuk tuk, 200.000 kips pour aller-retour, le temps d’attente : 2-3h), aller à la cascade Tad Sae (en tuk tuk, 150.000 kips pour aller-retour), escaler la montagne Phousi pour regarder le crépuscule : en bateau ou à l’autre côté pour monter l’éléphant, se réveiller tôt pour voir des bonzes demandant l’aumône, visiter le village de papier, de soie, boire de la bière laotienne et du café dans des stands, visiter Luang Prabang à vélo, aller au massage…


Tags Guide de voyage Laos | Guide Laos
Guide de voyage à Luang Prabang : circuit-au-laos.com/about_us/Guide_de_voyage_a_Luang_Prabang_partie_1.html
                                                           circuit-au-laos.com/about_us/Guide_de_voyage_a_Luang_Prabang_partie_2.html                             




La beauté du Cambodge, Les attractions populaires du Cambodge, Découverte du Cambodge